Retable/tabernacle

Dimanche de Pâques

Bénédiction du nouveau retable-tabernacle.

IMG_5702

Venez et invitez largement.

Présence des autorités locales.

C’est une façon de remercier les créateurs de cette magnifique oeuvre.

Les deux réalisations en perspective :

IMG_5690

Enfin, un autre cadeau de Jean-Marie Lopez, L’apôtre Jean, qui met en valeur notre ambon:

IMG_5688

Un autre point de vue: tel que nous voyons désormais le chœur en entrant dans l’église:

IMG_5691

Ce matin, 16 avril, la dernière main a été mise: le tabernacle est en place, ainsi que la lumière rouge qui manifeste la présence réelle, ainsi que le chrisme. Tout est bien en place. Il ne manque plus qu’une dernière mise au point: la serrure du tabernacle… Ce sera pour dans les jours qui viennent. Le fil électrique qui montait le long de la porte a disparu, merci Gérard, et les lumières brillent.

IMG_5687

Jeudi 10 avril en fin d’après-midi, dans l’église de Parisot.

Tout d’abord, la table qui va supporter l’ensemble retable tabernacle.

Image1

Puis ajout du retable

Image4

Une fois le retable fixé, reculons-nous pour voir ce que cela donne…

Image3

Vivement que le tabernacle soit à sa place. Ainsi que les carreaux et le chrisme. Bref,nous sommes impatients de voir ce que cela donnera une fois terminé. C’est déjà tellement prometteur…

Et la suite est pour le jour de Pâques où nous bénirons l’ensemble.

Mercredi 9 avril

Et voilà le travail presque achevé. Les 5 panneaux sont en place. Il manque le tabernacle dans le grand vide en bas, au centre, et les 3 verres dépolis avec leur lumière. Le verre du haut sera rouge pour manifester la Présence réelle. Les deux autres, sur les côtés, seront vert bronze. Derrière, il y aura des lumières à led.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Mardi 8 avril

Voici le chrisme fini. Il est dans le cintre, sans la glace rouge. Passé au vieil or, il attirera l’oeil vers l’essentiel : la présence réelle de Jésus dans le tabernacle.

IMG_5667

L’artiste au travail. Admirez la finesse des motifs gravés. Il s’agit du chrisme qui se situera dans la lucarne du haut sur le verre dépoli rouge, au-dessus du panneau qui représente le Christ.

« Le chrisme est un symbole chrétien formé des deux lettres grecques Χ (chi) et Ρ (rhô), la première apposée sur la seconde. Il s’agit des deux premières lettres du mot Χριστός (Christ). On le lit aussi parfois comme le monogramme du Christ, et on le trouve souvent accompagné des lettres α (Alpha) et ω (Oméga). Ces lettres, qui encadrent l’alphabet grec, symbolisent la totalité : le commencement et la fin. Par ailleurs, le verbe grec ainsi formé, ἄρχω, signifie « diriger, aller en tête, commencer » et renvoie à la double caractérisation de Jésus-Christ : fondateur et premier chef de l’Église chrétienne naissante.
Le chrisme existe aussi sous une autre forme associant les lettres grecques I (iota) et Χ (chi) des initiales de Ἰησοῦς Χριστός (Jésus-Christ). Le chrisme prend alors l’aspect d’une étoile à six rais souvent identifiée dans l’art à l’étoile qui guida les mages.
On en trouve encore en Orient, plus spécifiquement dans la partie orientale de l’ancien Empire romain. »
(Source Wikipedia)

IMG_5661                          IMG_5662

Mars 2014 – Du projet à la réalité.

Le travail avance. Jean-Marie Lopez a fini la table et le retable.  Nous pourrons certainement voir le travail fini pour Pâques. Il reste encore à poser l’électricité et les trois verres dépolis. Gérard Estripeau placera l’électricité à l’intérieur du retable ces jours qui viennent. Merci à tous les deux pour votre investissement sur ce magnifique projet.

retable-atelier                       Table-Atelier

Début 2013 à avril 2014

Trois étapes pour une mise en place des panneaux qui représentent les 4 évangélistes : Avant nettoyage, après et quand la cire est déposée :

St Jean                         Jean             IMG_5669

Les symboles des quatre évangélistes 
La présence des quatre évangélistes dans les édifices religieux chrétiens (sous la forme de sculptures, fresques, mosaïques) est très fréquente. On peut les trouver figurés sous leur forme humaine, tenant ou écrivant leur évangile, mais le plus souvent ils prennent une apparence symbolique, ils sont alors tous représentés avec des ailes et trois d’entre eux sous une forme animale. Cette dernière représentation est appelée le « tétramorphe« . L’évangéliste Jean prend l’apparence d’un aigle, Luc celle d’un taureau ailé, Marc celle d’un lion ailé et Matthieu celle d’un homme qui, avec ses ailes, s’apparente à un ange. Ils tiennent souvent dans leurs pattes ou mains, comme ci-dessous, leur évangile, symbole de la foi et de la connaissance.

 

Les quatre évangélistes en mosaïques, à la voûte de la chapelle archiépiscopale de Ravenne 


L’aigle, Jean (détail)


Le lion, Marc (détail)


Cliquer sur la photo pour l’agrandir


L’homme, Matthieu (détail)


Le taureau, Luc (détail)

D’où viennent ces symboles? 
Dans 
la vision du prophète Ezéchiel, on peut lire ce passage: « Je regardai : un vent de tempête venait du nord, une grande nuée et un feu fulgurant et, autour, une clarté ; en son milieu, comme un étincellement de vermeil au milieu du feu. En son milieu, la ressemblance de quatre êtres vivants… chacun avait quatre visages, et chacun d’eux avait quatre ailes… Ils scintillaient comme étincelle l’airain poli… Leurs visages ressemblaient à un visage d’homme ; tous les quatre avaient à droite une face de lion à gauche une face de taureau, et tous les quatre avaient une face d’aigle ».
De même, il est dit dans
 l’Apocalypse de saint Jean que quatre êtres vivants entourent le trône de Dieu “Le premier animal ressemblait à un lion, le deuxième à un jeune taureau, le troisième avait comme une face humaine, et le quatrième semblait un aigle en plein vol ».
Saint Jérôme (348-420) donne l’explication de ce choix : 
l’homme a été attribué à Matthieu parce qu’il commence son évangile par une généalogie humaine de Jésus (Mt 1,1-17), le lion à Marc parce que dès les premières lignes de son récit il évoque « la voix qui crie dans le désert » qui ne peut être que le rugissement du lion (Mc 1,3), le taureau, animal sacrificiel par excellence, à Luc à cause du récit du sacrifice offert au temple de Jérusalem par Zacharie placé au début de cet évangile (Lc 1,5), l’aigle à Jean parce que cet évangéliste atteint les sommets de la doctrine comme l’aigle atteint les sommets des montagnes (reprise du courrier de Gilles Grivel sur H-Français).
Saint Irénée de Lyon 
(vers 180) avait déjà comparé les quatre évangélistes à la figure du tétramorphe, à la nuance près qu’il associe l’aigle à Marc et le lion à Jean.
Ces symboles ont-ils une origine strictement chrétienne? 
On peut penser que ces symboles n’ont pas été créés par les Chrétiens mais qu’ils ont une origine plus lointaine et que le chiffre quatre joue un rôle central (les quatre saisons, les quatre points cardinaux…). Ils ont pu être influencés aussi par les quatre gardiens du monde ou les quatre porteurs du ciel disposés aux quatre coins du firmament de l’ancien Orient, images qui reposent sur les symboles stellaires du zodiaque de la « croix fixe » qui sont le taureau, le lion, le scorpion et le verseau (le scorpion étant remplacé par l’aigle, le verseau par l’homme). Ce découpage quaternaire tirerait son origine des quatre éléments, du dualisme entre les forces amies et ennemies de l’homme : Le Feu (le taureau) et l’Eau (l’homme) d’un côté contre la terre (le lion) et l’air (l’aigle) de l’autre côté (ce qui serait un reflet du découpage entre bonnes et mauvaises saisons).
Le symbole des quatre évangélistes ne s’est pas imposé d’emblée aux Chrétiens tel que nous le connaissons aujourd’hui, ils ont au départ rapproché les quatre évangélistes des quatre grands prophètes (Isaïe, Jérémie, Ezéchiel, Daniel), des quatre pères de l’Église (St Augustin, St Ambroise, St Jérôme, St Grégoire le Grand), des quatre fleuves du paradis
Les quatre évangélistes ont été aussi rapprochés des quatre chérubins entourant le trône de Dieu (voir la composition de la mosaïque plus haut). Ils ne furent identifiés avec le tétramorphe qu’à partir du Vème siècle (voir l’explication de St Jérôme), visiblement sous l’influence de théories astrologiques.
D’autre part, le fait d’avoir choisi les symboles de la majesté, de la force, du savoir et de la souplesse remonte à des traditions très anciennes, tout comme les quatre vertus cardinales (la sagesse, le courage, la prudence et la justice). 

Pour en savoir plus sur l’attribution des symboles (précisions apportées* sur la liste H-Français par Gilles Grivel avec le concours de M. Jean-Daniel Kaestli, professeur à l’université de Lausanne et directeur de l’institut romand des sciences bibliques). * Avec leur autorisation, merci à eux.

Construisons ensemble un retable/tabernacle pour notre paroisse

Retable-Tabernacle

(Cliquer sur l’image pour visionner le Power Point de présentation)

Lors de l’installation de la croix reliquaire et des calices dans le transept droit de l’église, nous avons découvert cinq tableaux de bois représentant le Seigneur et les quatre évangélistes. Par l’un de nos paroissiens, qui le tenait de sa famille, nous avons pu acquérir en début d’année 2013 un très beau tabernacle. Il ne restait plus qu’à trouver une idée pour mettre en valeur ce trésor. Vous voyez ci-dessus ce que pourrait rendre un retable/tabernacle travaillé où les divers éléments seraient inclus dans un cadre en noyer, et posé sur une table façon monastère en chêne. Nous pouvons, ensemble arriver à construire ce magnifique ouvrage. Aidez-nous à le réaliser en copiant la photo ci-dessous, en l’imprimant et en la renvoyant avec votre don à l’adresse indiquée. Nous vous tiendrons au courant de l’évolution des travaux.

Tabernacle-1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s